ARCS Chat : The Post-COVID Courier

Les discours sur les convoiements virtuels et les dispositifs de suivi dominent les webinaires dans le monde entier. Mais quelles sont les solutions durables à l’avenir ? À l’invitation du MET, Marie Knidler, régisseur, présente les solutions mises en place par France Muséums dans le cadre de l’organisation des expositions temporaires du Louvre Abu Dhabi.

La crise sanitaire, ainsi que les confinements successifs, ont bouleversé le quotidien des musées. Afin d’y réagir, de maintenir la veille sur les œuvres et de gérer l’installation ou désinstallation d’expositions temporaires, les musées français et internationaux ont développé des moyens de gestion et de suivi à distance exceptionnels et innovants.

L’Association of Registrar and Collection Specialist, organisation américaine de référence sur le secteur, s’est saisie de cet enjeu majeur pour les musées en consacrant son dernier rendez-vous professionnel en ligne à l’avenir des convoiements après la pandémie.

À la suite du démontage de l’exposition présentée au Louvre Abu Dhabi, Furusiyya : l’Art de la chevalerie entre Orient et Occident, préparé et réalisé dans des conditions exceptionnelles, Marie Knidler, régisseur en charge du dossier, a été sollicitée pour participer à cet échange aux côtés de Errin Copple du Los Angeles County Museum of Arts, Stefanii Ruta Atkins du Museum of Modern Art, et Sara Buehler du Brandywine River Museum of Art.

Retrouver l’intégralité de cet échange sur la page YouTube de l’ARCSchat ou en Podcast.